• 8 Chefs / 8 Clans

    Sous la lune, des formes agiles et souples se faufilaient entre les broussailles et les taillis à peine plus grands qu'eux. Les ombres se dessinaient à la lueur laiteuse de la lune tandis que le vent parcourait les plaines, les marécages, les forêts, les pins, les ruisseaux, les rochers abrupts et les rivières qui faisaient l'honneur de chaque clan de félin. 

    Le visage neutre et impassible, 8 chats surplombaient les autres félins sur leurs branches magestueuses et épaisses sur une île au milieu d'un lac. L'un des chats au pelage roux pâle prit la parole d'une voix asser forte pour que même les plus âgés l'entendent :

    -Le mal c'est donc bel et bien abattu sur les territoires, autrefois nous étions nous-même des chats domestiques, nous savons de quoi ils sont capables... Sa voix resta calme malgré la tension palpable, l'impression donnait qu'ils étaient pris au piège entre les serres d'une bête chassant une proie. La plupart des chats parlaient à voix basse et la tête basse. Impuissant face au mal qui piégeait les chats de clan, Feu de forêt marqua une pause puis il reprit d'une voix peu assuré : Je parle au nom des chefs présents avec moi... Une chatte au pelage gris clair aux yeux vert, s'avança dans l'ombre de la foule, celle-ci avait le ventre rond et tendu, elle coupa le chef du clan de la forêt avant qu'il ne reprenne:

    -Comment allons-nous faire si tous les clans ne peuvent plus vivre ensemble ? Des clans devront-ils partir ? Je refuse de partir dans l'inconnu avec mes futurs chatons ! De nombreux chats dans la foule acquiescèrent, inquiet et horrifié, la jeune mère porteuse de ces futurs petits, venait d'exprimer ce que tout le monde pensait tout bas. Le pelage d'habitude soyeux et doux de la femelle argentée, du clan de la rivière était à présent ébouriffé et mal entretenu par la famine qui frappe actuellement les 8 clans... Feu de forêt se tut. Le moment d'annoncer la mauvaise nouvelle était arriver. 

    Une femelle qui n'inspirait que l'autorité et la puissance, prit la parole. Elle était immaculée d'épines de ronciers ornant l'île propice aux assemblés, la cheffe de clan n'avait pas pris le temps d'aplatir son pelage car s'occuper de soi n'était plus la priorité avant une assemblée. D'ailleurs depuis 1 Lune à peine, les clans se doutaient encore de rien sur ce qui allait arriver.  Le gibier disparu rapidement avec les monstres noirs qui passaient sans arrêt près du lac. La vie au sein d'un clan devint soudainement difficile le jour où un chaton fut écrasé par un monstre qui traversait le pont près de l'île. Depuis les chats évitent de venir près du lac mais avec 8 clans, c'était difficile pour tous le monde, la famine n'arrangea rien car elle touche tous les clans, le manque de territoires posait aussi à présent problème. La meneuse, intima le silence d'un geste de la queue, elle regarda l'assemblée d'un regard déterminée : Tu as raison dos d'argent, il est impensable de quitter notre territoire mais... Nous avons prit une décision rapidement ou le mal du bipède tuera tous les chats. Les Clan de la Plaine, de la forêt, de la rivière et des marécages sont les premiers qui ont été créé bien avant les nouveaux clans et les nouveaux chefs ont pris une décision... Elle baissa la tête. Le chef du clan de la forêt la remercia du regard, le matou roux pâle semblait peu à l'aise quand il prenait la parole, cela était le cas pour sûr. 

     Un mâle au pelage touffu et emmêlé prit la parole après avoir eu l'accord de pelage de rivière, la cheffe du clan de la rivière : 

    - Moi et les trois autres nouveaux chefs, ont décidé que le temps pour nous était de partir ! Dit-il. Les miaulements reprirent de plus belle, l'annonce était donnée et chacun ne prirent pas la peine de se garder leur penser vis-à-vis de cette annonce quoique bouleversante.

    - Et les chatons ! Et les reines, les anciens de votre clan vont-ils devoir suivre également !? C'est de la folie ! Feula le père d'une petite portée de chatons . 

    -Mousse de marron a raison ! Renchérit une femelle près de lui, probablement du même clan. Les membres des nouveaux clans quant à eux ne semblaient guère surpris. En effet ils avaient sûrement été prévenu il y a peu mais cela n'empêcha pas la rébellion d'un groupe de matou près d'un buisson à peine fleuri.

    -Tu as raison, c'est pour cela que nous avons donné le choix aux anciens et aux reines porteuse ou non. Vous vous dites sûrement que c'est impensable mais il le faut, nous ne pouvons même plus apporter une part de gibier pour le partager dit le chef de clan, après que le calme soit presque revenu. Les félins restèrent attentif à ce qu'il dit ensuite : Quelques anciens et reines ont décidés de rester et c'est pour cela qu'on a fait une suggestion au clan voisin, les reines et les anciens peuvent devenir membre du clan avec qui il partageait leur territoires. Mon propre clan compte 2 reines et celles-ci ont décidées de rester avec le Clan de la plaine puisqu'elles seront plus aptes à s'adapter sur leur territoires qu'un autre... Tandis que nous, nous avons décidés de partir plus loin en quête d'un meilleur territoire.

    -De même pour mon clan, ajouta un mâle brun foncé avec quelques tâches aux yeux bleus, chef du clan à côté du Clan de la rivière. Aigle brun. Les deux autres chefs désignés acquiescèrent.

    -Et depuis quand !? Feula un mâle probablement du clan des marécages. On en a parlé à la dernière assemblée, il y a une demie-lune, ce n'était encore qu'une suggestion.  Mais nous, nouveaux chefs de clans, nous avons décidés de partir pour devenir indépendant, ainsi les clans prospère répondit le mâle touffu près d'aigle brun.

     

    Le temps s'assombrit et les cigales chantaient entre les hautes herbes, les félins rentrèrent dans leurs camps. L'annonce était donnée.

    Avant le grand départ des 4 clans, les reines, les chatons et les anciens, pour la plupart intégrèrrent les clans voisins.

    Ainsi les clans oublièrent les 4 clans qui vivaient jadis ici. Ils furent oubliés et les clans aujourd'hui présents autour du lac prirent le territoire de leurs anciens voisins, les bipèdes ne vinrent plus aussi souvent et c'est ainsi que les clans agrandissairent leur territoires et les famines se firent plus rares. La première histoire sera une tout aussi différente mais un jour, la mémoire des 4 clans reviendra . Enfin...normalement...


  • Commentaires

    1
    Dimanche 25 Juillet à 17:34

    Du coup la suite de sa ne sera pas ma première histoire mais peut-être la deuxième ou même plus. 

    2
    Jeudi 29 Juillet à 19:05

    Oki !

    J'aime vraiment beaucoup comment tu racontes et j'aime l'histoire ! UwU

      • Vendredi 30 Juillet à 09:25

        Merci c'est gentil !

        J'espère mettre améliorer au niveau de la formulation des phrases, de la tournure des évenements, de la description du paysage, du travail sur la personnalité des personnages etc...

        Tu en pense quoi malgré qu'il y est pas encore toute ces cases ? Je me suis améliorer ? 

      • Vendredi 30 Juillet à 19:23

        Oui ! Avant aussi c'était super mais je pense que tu t'es améliorée ! :D

        Juste quelques toute petites riquiquites fautes de grammaire mais sinon c'est vraiment super !!

      • Samedi 31 Juillet à 07:06

        Oki merci :)

    3
    Samedi 31 Juillet à 10:57

    LA SUITE !! *BAM BAM BAM* LA SUITE !! *BAM BAM BAM*

    4
    Samedi 31 Juillet à 14:52

    Pour plus tard. C'était les ancêtres là. 

    5
    Mardi 17 Août à 13:19

    Sympa, j'ai hate que la suite sors, bravos lulune!

    6
    Mardi 17 Août à 13:26

    Juste, l'histoire reprend plusieur anné voir une dizaine d'anné apres les 4 clans ( Tonnerre, Ombre, Rivière et Vent), au lacs... GENIAL!!!!

    7
    Mardi 17 Août à 13:33

     Bah c'est une histoire à part. 

    8
    Jeudi 19 Août à 13:27
    9
    Lundi 23 Août à 19:12
    10
    Lundi 23 Août à 19:13

    Merci d'avoir lu ^^

    T'a trouvée sa comment sinon ?! Pas obligée de répondre t'inquiète ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :